L'Ancienne-Lorette

Publié le par Jp(frank18)

 Voici un article de la désencyclopédie 
(wikipedia inversé, fait pour se moquer) sur
L'Ancienne-Lorette. Bon rire !


[modifier] Introduction


L'Ancienne-Lorette est un petit village qui
s'autoproclame ville. Actuellement, L'Ancienne-Lorette
(le L en majuscule est bien important aux yeux des
Lorettains)est considéré comme un village gaulois
situé dans la ville de Québec depuis sa défusion en
l'an 376 après Simon Gagné.

En effet, le village d'environ 17 000 habitants n'est
reconnu que pour ces trois joueurs de hockey: Mario
Marois, Simon Gagné et Patrice Bergeron ainsi que pour
sa forte proportion d'adolescents des bois.

Les adolescents des bois, sont comme leur nom
l'indique, des adolescents, principalement agés entre
14 et 19 ans, souvent munis d'une casquette, d'un
joint et d'un bmx qui peuplent le boisé séparant le
village de L'Ancienne-Lorette en deux.

Ces adolescents sont reconnus pour harceler les
skieurs de fond durant l'hiver et les patrouilles de
vélo-sécur durant l'été.

Pour les plus vieux, l'endroit est reconnu pour
l'église de Notre-Dame de l'Annonciation, qui est en
fait un bunker allemand muni de deux tours satelites.
Effectivement, l'église a été mis à feu au début du
20eme siècle lors de la première guerre mondiale afin
de contrer l'avancée nazie en Amérique du Nord.

Les Lorettains sont habituellement reconnus comme des
caissiers de dépanneurs, des détenteurs de piscines et
des skateurs sans réelle ambition ou conviction.

Le centre culturel du village, en dehors du boisé, est
la Polyvalente de L'Ancienne-Lorette.

[modifier] Institutions

Polyvalente de L'Ancienne-Lorette.

La Polyvalente de L'Ancienne-Lorette est située sur un
autre ancien bunker nazi, lui même sur situé sur un
ancien lac enfouie par la terre de l'Aéroport
Jean-Lesage, ce qui explique les nombreux problèmes de
zombies et de dégats d'eaux au sous-sol de l'école.

Malgré que les scènes à l'intérieur de l'école
semblent souvent dépeintes de Degrassi, les gens
l'apprécient pour son ambiance amicale et fraternele
et ce, malgré le talk-shit à la Degrassi. La
proportion de roux y est environ de 3% la plus haute
dans la région de Québec après l'école secondaire de
l'Odyssée(Val-Bélair) et Roger-Comtois (Loretteville).
Citons Michaël Lavigne, alias Chevelure de Feu,
Alexandre Jobson, alias le trois roux,la caissière de
la cafétéria Marcelle et la bibliothécaire Rachelle.

L'école est reconnue pour enseigner un programme
souvent inférieur aux autres écoles de la région, ce
qui explique le haut taux d'échec aux examens du
Ministère de l'Éducation du Québec, près de 87% en
Sciences chez les roux.


roux célèbre de la polyvalente:

-Gros Minou


L'autre côté de la clôture, à côté de l'école
St-Charles

Cet emplacement, aussi appelé dépotoir, regorge de
vieux sac de chips, de bouteilles de bières cassés et
anciennement d'un vieux sofa.Il aurait brûlé à la
suite qu'un adolescent des bois, ayant migré loin de
son habitat naturel,ait accidentellement échappé son
joint allumé sur le nid de morpions qui peuplait le
dit sofa. On retrouve aussi de nombreux graffitis,
dont les fameuses Dicks, probablement dessinés par
l'artiste local Bobby, inventeur du fameux
slash(/)t-bag.


La beach

Endroit légendaire et autrefois branché, la beach
était un vélopark pour pros seulement. Ce site,
entièrement construit par des adolescents des bois peu
organisés mais convaincus, à été détruit à la suite
d'une plainte de parents d'un jeune s'étant cassé la
gueule en voulant faire son frais devant ses amis. La
municipalité, trop pauvre pour pouvoir appeler un
avocat pour se défendre contre ces citoyens bipolaires
et attardés, on dû démolir cet endroit de fantaisie
qui n'étais pas sous leur juridiction.

L'île

Située au coeur de la fôret de l'Ancienne-Lorette,
l'île est une motte de terre entouré par la rivière
qui ne compte que 2 accès possible. Souvent convoité
par des fan-boys de war-games et de Donjons et dragons
grandeur nature, l'île n'a comme fonction que de
servir de lieu de réunion aux gars chauds lors de la
Saint-Jean. Avec un terrain dégagé assez grand pour
accueillir au moins 20 chaises pliantes, le feu finit
toujours par prendre des proportions démesurées.

[modifier] Géographie

La principale partie de la ville est située sur un
plateau au haut de la côte de l'Aéroport, reconnue
pour faire chier les cyclistes et au pied des sombres
montagnes pics du Mont-Bélair.
[modifier] La végétation

La végétation est principalement composée de pelouses
traités aux herbicides et de plants de Chanvre Indien
dissimulés dans la forêt.

[modifier] L'Hydrographie

L'Hydrographie quant à elle est notable grâce à la
rivière Lorette, qui est un courant d'urine de gars
chauds ainsi que par les piscines hors-terre, les
Lorettains étant trop moyen pour s'acheter des
piscines creusées.

Le point de congélation de la rivière est maintenant
rendu à -15, en raison de la forte concentration
d'urée présente dans la rivière.

[modifier] Démographie

92% de la population est de nature blanche, environ
2 % de nature africainne, 3% asiatique et un autre 3%
de roux.

Parmi les sous-groupe, on dénote une forte proportion
de laveux d'entrée au mois de juillet, ainsi que de
rôdeurs des bois qui ont tendance à forniqué dans le
boisé. Les roux actuels ont comme principaux ancêtres
des montagnards descendus du sombre Mont-Bélair.

[modifier] Criminalité

En dehors des nombreuses saisies de marijuana à la
Polyvalente L'Ancienne-Lorette ainsi que ceux de
cocaïnes sur la rue Notre-Dame, la criminalité est
relativement basse.

Une nouvelle rivalité de gangs de rues est en pleine
expansion, les deux principaux gangs étant le L.A.
Downtown, ceux du plateau lorettain et le G-Hood, ceux
du quartier Jouvence, endroit situé au pied du plateau
dans la ville de St-Foy. La plupart des habitants de
ce Hood fréquentent les petits commerces et la
Polyvalente L'Ancienne-Lorette, ce qui engendre
plusieurs accrochages, jeux de politiques et trafics
de drogue dans le centre-village lorettain.
<>


Jp(frank18)

Publié dans www.blogajp.ca

Commenter cet article