Hisoire insolite 2

Publié le par Jp(frank18)

Quelle fin tragique...[ I approve, but they die by their own stupidity... ] Oui, je crois que j'enverais seulement au paradis ceux qui on essayer d'arrangé la situation. [That's a good idea! And after, you can give the life to a new era, a new race... your true reflect.] Ce serait bien trop compliqué. Et en plus, ils pourraient me détrôner et faire régner le chaos, l'équivalent de 3 fois la race précédente, mais dans l'univers tout entier. [ Hum... it's true... why don't do an utopian race, with no science, no intelligence, only the perfection... Imagine : no war, no pollution, no murders, only the love, the justice, the equality... ] J'aime ton idée. Mais leur évolution ne se fera qu'en 2 millions d'années : la race précédente a pris trop de temps à évoluer. C'est bien pour ça qu'elle s'est détruite. (... 2 million d'années plus tards... ) Enfin ! Le premier utopien est né... tiens, je vais en faire 11 autres : ils vont repepler la terre. << Écoutez! Je suis Dieu et je vous ai créé >>. [ They seem to recognize you! ] Enfin, une race qui n'a pris pas plus de 5 minutes à comprendre que j'existais! Bon : << Vous peuplerez cette terre. Vous n'aurez qu'à respirer pour vous nourrir! Vous ne crérez rien de polluant, que des outils. Si vous êtes de bons travailleurs, la température sera bonne. Sinon, je ne vous aiderai plus jamais.>> [ Hum...you don't believe than you do the same thing than whit the other stupid race? ]Tu as raison. << Écoutez, vous serez les seuls maîtres de vos vies. Mais apprenez des leçon de ce que vous ferez. On se revoit à votre mort ! >> À ce mot, ce mot ''mort'', les utopiens eurent peur. Ils s'imaginèrent toute sortes de créatures aux macabres habitudes, des monstres sadiques. Un jour, ils entreprirent des fouilles pour s'occuper. Ils découvrirent un cadavre humain et ils eurent peur : C'étais les créatures, les monstres sadiques. Ils continuèrent les recherches, et ils trouvèrent une arme. Quelqu'un la pris et tira par accident. Il brisa un objet. Il s'improvisa chef. Deux générrations plus tard, les 452 habitants formaient la plus belle des sociétées qui ait jamais vue le jour. Mais le vieux chef avait toujours l'arme. Un jour, un conflit éclata et se termina par une bagarre sanglante. Ils on eu mal pour la première fois. Le chef, enuyé de cette dispute, tira sur les deux bagarreurs. Ils mourirent. Il venait de réaliser ce qu'il avait fait. L'objet d'autre fois était si fragile,il croyait que ça que faisait qu'une petite douleur. Ils finirent, par une guerre , un génocide, à ne redevenir qu'un seul utopien. Il mouru de viellesse. Le seul qui eu assez de bon sens pour ne pas se battre. Il alla donc au paradis. Dieu, lassé de créer des civilisation qui ne comprenaient rien à rien, dit au Saint-Esprit : C'est fini, l'ange, qui il y a fort longtemps était mon préféré et qui fut ensuite le chef des déchuts, existe encore. Pourtant, il y a 11 siècles, je lui ait proposé de redevenir ce qu'il était avant. Mais il a refusé. Je n'aurais pas dû faire ce pari pour cette race débile. [ It's that, or that's only than the terrans races will never understand what is your peace message, and why you do your ten commands ... ] Jp(frank18).

Publié dans Histoire insolite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article