La Révolution de Nintendo

Publié le par Jp(frank18)

Il y a 36 minutes, on a appris que... Vendredi 16 - Revolution Day ? Nintendo 'Revolution'... Un nom qui résonne dans l'oreille de tout joueur qui se respecte depuis près de 2 ans. La console succédant la Nintendo GameCube, c'est elle, cette Nintendo Revolution. Par Might, le 15/09/2005 Vendredi 16 septembre devrait, si l'on en croit les rumeurs qui persistent depuis plusieurs mois, être le jour de la Revolution. Nintendo tiendra en effet au Tokyo Game Show, le salon annuel des jeux vidéo au Japon, que l'on peut comparer à l'E3, une seule et unique conférence, rien de plus. En effet, le constructeur et éditeur mythique ne sera pas présent sur le salon. Cette conférence est aussi symbolique dans le sens où elle fait suite à la sortie de la Game Boy Micro, qui avait été présentée le même jour que la Revolution. Souvenez-vous, c'était, en France en tout cas, un début de soirée de Mai. '360', '30 Teraflops', '512 Mbytes' ... Autant de chiffres qui bousculaient les esprits des joueurs depuis l'annonce de deux nouveautés dans le secteur du jeu vidéo : la Playstation 3 et la Xbox 360. Puis en ce début de soirée, la nouvelle est tombée : Nintendo dévoilait la 'Revolution' ... ou tout du moins, son design ... ou même plus précisément, le design de son prototype. Que sait-on de la Nintendo Revolution ? Même pas son nom, même pas ce qu'elle proposera de révolutionnaire, même pas comment y jouer. On connait juste une boite, arborant différentes robes (Noire, blanche, vert pomme, rouge ...). Nintendo s'est contenté du strict minimum. Pourtant, si l'on rassemble toutes les brides d'informations, on se rend compte que l'on connaît quelques éléments non-négligeables, sur la prochaine console de Nintendo. Voici un récapitulatif avant le grand déballage de Nintendo, vendredi 16 septembre... ou plus tard. Puissance brute La Nintendo Revolution, en premier lieu, aura un processeur central (CPU) développé par IBM. On ne connaît rien de ses spécificités, hormis son nom, 'Broadway'. Par ailleurs, le processeur graphique (GPU) de la console, portant le doux nom de 'Hollywood', est développé par ATI. C'est ce dernier aspect qui nous intéresse et va permettre de comparer la console à ses concurrentes. Et le résultat est ... surprenant. On sait que la Playstation 3 est équipée d'un processeur graphique, le RSX, développé par Nvidia, qui équipe par ailleurs les Nvidia GeForce 7800 (pas sous ce nom, mais équivalent), des cartes graphiques haut de gamme pour PC déjà commercialisées. Nvidia dément, les Benchmarks (logiciels de mesure des performances des cartes graphiques) approuvent. Le processeur graphique de la Xbox 360, lui, est développé par ATI. Celui-ci, par ailleurs, n'équipera les cartes graphiques succédant aux Radeon que d'ici mi-2006. Pour la plupart d'entre vous, ces termes ne veulent pas dire grand chose. Il est utile de rappeller la guerre qui fait rage dans le monde PC depuis quelques années. D'un côté Nvidia avec les GeForce a réussi à s'imposer dans le monde des cartes graphiques avec des composants très haut de gamme, qui malheureusement ont très vité été rattrapés par ATI, et ses fameuses cartes Radeon, désormais leader équipant la plupart des PC neufs. Microsoft a choisi le camp de ATI, Sony a choisi le camp Nvidia. Et c'est là qu'on en vient à nos déductions. Il y a quelques jours, nous avons finalement appris que le processeur graphique de la Xbox 360 serait ... plus puissant que celui de la Playstation 3 de Sony ! Même si Nvidia nie en bloc, l'hypothèse parrait de plus en plus ... crédible ! Même si la puissance brute de la Playstation 3, en Teraflops (Virgule flottante) est plus grande que celle de la Xbox 360, ce qui fera vraiment la différence dans la prochaine génération, c'est la qualité des processeurs graphiques et leur capacité à gérer plus facilement des graphismes compatibles HDTV (norme Haute Définition). Microsoft a donc une longueur d'avance sur Sony. Pourquoi vous parler de tout celà ? Tout simplement parce que le processeur de la Nintendo Revolution est lui aussi développé par ... ATI ! Mieux encore, son développement a commencé après celui de la Xbox 360. La puissance graphique de la Xbox 360 avait été démontrée en 2004 lors d'une conférence de Microsoft dédiée au développeurs. Doit-on rappeller que le processeur graphique de la Nintendo Revolution n'a été dévoilé qu'en Mars dernier, lors de la GDC (Game Developpers Conference) ? Suivons un esprit de déduction simple : finalement, le processeur graphique de la Nintendo Revolution ne serait-il pas plus puissant que celui de la Xbox 360 ? Et celui de la Xbox 360, plus puissant que celui de la Playstation 3 ? Vous ne rêvez pas : la Revolution sera incroyablement ... graphique ! En suivant ce raisonnement, la tendance est inversée : la Playstation 3 se retrouve en console chère et moins puissante que la Xbox 360 (elle aussi chère : 400 Euros en version 'complète'), et la Nintendo Revolution devient la plus puissante des trois. Nintendo rentre en compétition. Aucun jeu, aucune spécification technique de la console n'ont été révélés. Et pourtant, Satoru Iwata a déclaré à plusieurs reprise des propos qui pouvaient mettre sur la voie : 'Quand vous verrez la Nintendo Revolution, et que vous observerez les graphismes, vous direz : 'WAOW !'.' Il a d'ailleurs posté un commentaire mystérieux : 'Les machines actuelles ont atteint un degré graphique atteignant le photo-réalisme. Désormais, il ne faut plus se concentrer sur l'aspect graphique, mais bien la façon de jouer'. Satoru Iwata parlait-il en tant que constructeur de machines ou de jeux vidéo ? Le décryptage de ces propos deviendraient en fait : 'Il n'y a plus à se concentrer sur la puissance d'une console, désormais l'écart de puissance est minime entre chaque console, et nous ne sommes pas inquiets quant à la puissance de nos prochaines machines. Nous sommes plus inquiets pour l'avenir du jeu vidéo et le manque d'innovation dans le secteur. Il faut trouver quelque chose de nouveau, de révolutionnaire, qui fasse que les graphismes seront à l'avenir au service de ces nouveautés'. L'erreur de tout le monde a été de croire que Nintendo répèterait la 'technique DS', c'est à dire une console plus basée sur le GamePlay mais aux graphismes laissant à désirer. Grande erreur de débat dû à une confusion entre la guerre DS vs PSP et l'annonce des 3 consoles prochaine génération. La Nintendo Revolution devrait être plus performante que la Playstation 3, c'est désormais un fait acquis. La puissance au service de l'innovation Partons dans la rubrique 'rumeurs' et piochons quelques innovations, prenons les plus crédibles, celles qui reviennent le plus souvent. Attardons nous sur ... la manette. Tout d'abord, les caractéristiques, ensuite les innovations que cela pourrait apporter. Toute la 'Revolution' tiendrait sur cette manette... voici quelques éléments qui la rendrait révolutionnaire : 1 - Selon les rumeurs les plus persistantes, elle serait sans-fil, un petit peu comme la WaveBird. 2 - Elle disposerait d'un système 'giroscopique', c'est à dire qui réagirait aux mouvements que l'on donne à la manette. Si vous inclinez la manette vers la gauche, le logiciel ou jeu réagit comme si vous poussiez votre stick vers la gauche, par exemple. 3 - Elle disposerait également d'un 'système de vibrations intelligentes', c'est à dire que les vibrations seraient minimisées et concentrées à un endroit précis de la manette en fonction de l'action faite dans le jeu. L'activation de toutes ces vibrations donneraient un effet de retour de force. 4 - La manette aurait une disposition de boutons 'classique' et 'simple', un peu comme l'on trouve sur GameCube ou Playstation 2. 5 - Enfin, la manette aurait un écran (tactile ? pas sûr ...) disposé au milieu. Voyons maintenant les applications de ces technologies pour ... un jeu de courses de voiture réaliste (dans la lignée Gran Turismo, sur Playstation). Sur l'écran de votre téléviseur, la route s'affiche, comme si vous étiez à l'intérieur de votre voiture. Vous êtes face à l'écran, avec un étrange objet à la main (qui n'est relié à rien) : c'est la manette de la Revolution. La course démarre ! Votre voiture est lancée à pleine vitesse. Un virage à amorcer ! Vous inclinez votre manette sur la gauche, et au même moment, sur le téléviseur, la voiture tourne. La manette vibre, comme si vous réalisiez un virage avec une véritable voiture : c'est la sensation de retour de force. Enfin, vous souhaitez connaître la vitesse de votre voiture. Rien de plus simple : un petit coup d'oeil à l'écran de la manette, et tout y est : vitesse en Km/h, position sur la route, etc. Science fiction ? Réalité ? Une Revolution proche et réalisable. 'Etendre la définition du jeu vidéo'. Tout cela avec des graphismes à couper le souffle. Même pire, une réalité simple à reproduire ! Reste le problème de l'autonomie de la manette, qui expliquerait les retards. Peut-être que la manette pourra tout simplement se connecter à la console via un cable fourni que l'on pourra enlever. Tout est possible. Jp(frank18).

Publié dans www.blogajp.ca

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article